Alerte canicule !

44°C dehors, 32°C dedans…je ne sais ce qu’il restera de mes cellules grises qui fondent comme neige au soleil. J’en parlais justement à un ami texan/mexicain qui, au lieu de compatir, m’a pris en dérision : « Mais c’est pas une vague de chaleur, ça ! C’est notre lot quotidien ! » « Ah bon? Mais comment vous faites alors ? » « Ben, on a la clim’ ! » 🙄

Voilà. Moi qui croyais pouvoir vous apporter quelques nouvelles astuces pour vivre au mieux la canicule lorsqu’on n’a PAS DE CLIM, eh bien, c’est raté.

A défaut de vous aider à vous rafraîchir, j’arriverais peut-être à vous faire sourire en partageant avec vous une des dernières illustrations d’ Isabelle Fregevu. Si vous avez Facebook, je vous conseille d’aller voir du côté de « Les Filles sont des Princesses » : les posts sont au top !

Allez…courage !!

Rester au frais chez soi, sans clim’…

… quand les températures extérieures grimpent ? Oui, c’est possible !

Vous pensez qu’il suffit d’ouvrir toutes les fenêtres pour créer un courant d’air ? Eh bien, pas du tout. Car, à moins qu’il y ait du vent, c’est en réalité l’inverse qu’il faut faire, c’est-à-dire tout fermer. Si, si. Vous avez bien lu. En fermant fenêtres, volets et rideaux, vous empêchez la chaleur de pénétrer dans votre intérieur (cela vaut aussi quand on vit sous les combles, dans un studio ou appartement mal isolé – je compatis !). Et pour que ce soit vraiment efficace, il faut anticiper : fermez les volets et rideaux des façades exposées au soleil avant qu’il ne tape ou ne soit au zénith. Enfin, rouvrez lorsque la température extérieure est inférieure à la température intérieure, soit tôt le matin, le soir et pendant la nuit.

C’est ce que nous explique Ecoloinfo.com dans son article « Comment rafraîchir sa maison », en été. De bonnes astuces et alternatives écologiques pour ceux et celles qui n’ont pas de climatisation, ou qui ne souhaitent pas l’utiliser.

Et pour « Bien dormir malgré la chaleur », c’est le Figaro Santé qui nous propose quelques conseils.

Alors, bon été !