Comment nettoyer un sac Longchamp pliable en toile (Made in France) ?

J’avais écrit ce billet il y a…4 ans (le 17 septembre 2013, très exactement 🙈), mais ayant trouvé une nouvelle astuce sur le sujet, une mise à jour de cet article s’imposait !

Nettoyer son sac Longchamp pliable en toile (fabriqué en France) est un jeu d’enfants. Les deux solutions proposées ont bien sûr été testées par mes soins et sur plusieurs sacs pliables de différentes couleurs (mauve, bleu azur, rouge, gris et beige). Oui, je vous le confirme : je ne suis pas seulement accroc aux chaussures, mais aux sacs aussi 😁

sac pliable longchamp

Pour un lavage complet en machine * :

1. Placez votre sac dans un filet de lavage, sachant que le sac Longchamp se lave à l’envers.

2. Mettez TRÈS TRÈS peu de lessive pour linge délicat (type Mirlaine) directement dans le tambour ou bien dans le bac prévu à cet effet.

3. Enclenchez le programme « laine / froid » ou bien « 30° C ». Si vous avez l’option « Rinçage plus », c’est encore mieux. Attention : surtout pas d’essorage !

4. Une fois le programme terminé, placez votre sac sur un étendoir et laissez-le sécher (toujours à l’envers).

5. Une fois sec, vous pouvez passer de la crème nourrissante sur les anses et la fermeture en cuir.

Pour un nettoyage à la main :

Je vous disais plus haut avoir trouvé une nouvelle façon de retirer des taches sur l’un de mes sacs pliables. Vous les voyez, là, ces vilaines salissures (vers le bord, à droite) ? Eh bien, elles sont toutes parties ! Je vous avoue ne pas savoir de quel type de tache il s’agissait – vraiment aucune idée – si ce n’est qu’elles étaient inodores.

La méthode ? J’ai imbibé un torchon avec un peu de savon détachant au fiel liquide (de la marque SONETT), frotté les taches et ai immédiatement rincé à l’eau, toujours à l’aide du torchon. En 5 minutes (hors temps de séchage), j’ai retrouvé mon sac comme neuf 😁

Quand je pense que c’est de la bile de boeuf que j’ai utilisée…Pas fou ça !? 🙃 Merci le boeuf !

IMG_1253
AVANT
IMG_1256
APRÈS

Bon, je n’étais pas très rassurée au début. C’est pourquoi j’ai testé le savon de fiel sur le dessous du sac pour m’assurer, avant tout, qu’il ne provoquerait pas de décoloration ou autre mauvaise surprise du genre. Je vous recommande bien sûr d’en faire autant et de tester le produit sur une partie cachée de votre sac avant de l’étaler sur la tache 🙂

* p.s.: vous vous demandez peut-être pourquoi je précise « Made in France » ? Eh bien, j’ai simplement constaté que le lavage en machine pour les sacs Longchamp plus récents – désormais de fabrication chinoise, hélas – ne donne pas les mêmes résultats. Peut-être est-ce un défaut au niveau de mon sac, mais au sortir de la machine à laver, le tissu extérieur présentait quelques plis/vagues, comme si le tissu extérieur était collé au tissu intérieur. Soyez donc vigilantes, mesdames.

Publicités

Astuces et usages de la pince clip

Le couteau suisse aura eu son heure de gloire. Voici celle de… la pince clip ! Protège rasoir, porte éponge ou cintre pour pantalon, c’est fou ce que l’on peut faire avec une ou plusieurs pinces de bureau.

 15 astuces et usages de la pince à dessin à découvrir dans la vidéo ci-dessous !

Et si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à venir partager vos trouvailles avec nous 🙂

Comment calfeutrer une fenêtre pour améliorer le fonctionnement d’une clim’ mobile

Si vous envisagez d’acheter un climatiseur monobloc mobile – avec tuyau d’évacuation à placer à l’extérieur – vous vous demandez sûrement comment faire pour éviter une déperdition d’air frais, vu que le tuyau doit être placé dans l’entrebâillement d’une fenêtre ou d’une porte.

Le calfeutrage semble être la solution première à envisager. Oui, mais comment ?

Au moment de votre achat, un vendeur de clim’ essaiera sans doute de vous convaincre de prendre un kit de calfeutrage pour climatiseur (environ 30 euros) : « installation très simple à scratch et avec ça, c’est sûr, l’air chaud ne rentrera pas » vous dira-t-il. Vu le prix que vous vous apprêtez à payer pour la clim’, vous serez peut-être tenté de suivre ce conseil en vous justifiant « on n’est plus à 30 euros près ! » Pourtant, en faisant une recherche rapide sur internet, on se rend vite compte que les performances de ce type de produit ne sont pas à la hauteur de ses promesses.

Voici donc une astuce pour calfeutrer votre fenêtre grâce à un moyen simple et bien plus économique : le boudin de papier à bulles (ex : 7.99 euros le rouleau de film à bulles 1 x 10m chez Leroy Merlin) ! Ou bien devrais-je dire LES boudins, car pour une fenêtre il faut en compter trois : un pour le dessus, un pour le dessous et un pour l’entrebâillement. Et puisqu’une photo vaut – parfois – mille explications, regardez plutôt. Et je peux vous dire : l’air chaud ne rentre pas 😀 En effet, on a expliqué à la « p’tite brune » que je suis que l’air a aussi des fonctions d’isolant thermique (Isolation thermique : l’essentiel à savoir)… d’où l’intérêt des petites bulles…

IMG_5765 IMG_5769 IMG_5771

Certes, faudra un peu bricoler pour bien faire tenir les boudins, mais une fois que c’est fait…c’est fait. Il est vrai aussi que ce n’est pas du tout esthétique comme installation, mais le kit de votre vendeur ne semble pas plus discret.

Alors ? Qu’en dites-vous ?

Petit lexique de produits nettoyants maison

Je ne sais pas vous mais, dans certains cas, je ne sais pas toujours quel produit utiliser pour nettoyer telle ou telle chose, notamment lorsqu’il s’agit de se servir de produits nettoyants naturels. Il m’est alors venue l’idée d’établir un petit lexique, histoire de ne plus faire l’impasse sur leurs différentes caractéristiques et propriétés. Bon, on ne deviendra peut-être pas tout de suite des chimistes du « made in maison » mais, qui sait, sans doute l’évidence nous illuminera-t-elle au moment opportun ? « M’enfin Marie-Astrid ! C’est clair qu’il faut utiliser du bicarbonate et du gros sel pour faire partir une tache jaune ! »

Petit déblayage de produits d’entretien naturels et écologiques (que je mettrai à jour au fur et à mesure de prochaines découvertes) : Lire la suite

Comment raviver le cuir de ses chaussures ou de son sac

Si votre sac affiche un air un peu fatigué, si vos chaussures en cuir font triste mine, redonnez-lui/leur de l’éclat en appliquant, au choix :

  1. De l’écorce d’orange : passez une moitié d’orange (pressée et donc vidée) sur la surface à nettoyer. Retirez le surplus (de la pulpe d’orange peut s’être déposée) avec un chiffon doux.
  2. De la glycérine : étalez-la du bout des doigts puis frottez délicatement avec un chiffon doux.
  3. De la vaseline : idem que pour la glycérine.

Démonstration dans la vidéo de l’émission « C’est au programme » (France 2) de ce jour.

Attention, ici on parle de raviver le cuir et non de retirer des taches. Pour cela, vous pouvez retrouver quelques astuces sur de précédents billets « Nettoyer les chaussures en cuir verni », « Laver son sac à main, c’est bon pour la santé » ou encore « Le cirage, ce n’est pas que pour les garçons ».

Se verser une boisson en brique…

… sans faire de dégâts, relève parfois du défi. On a beau faire attention en versant doucement la boisson, rien à faire. Une fois sur deux (au moins), alors que l’on a presque fini de remplir son verre, la boisson commence à se déverser en « sursaut » – faisant de drôles de bruits d’ailleurs, du genre « bloup, bloup » –  et, par conséquent, on s’en met (presque) partout. Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris le phénomène :s

Soyez rassuré(e) : il y a une astuce pour parer au problème ! Lorsqu’il s’agit d’une brique avec bouchon placé à l’une des extrémités, eh bien il suffit de tenir la brique de sorte que le bouchon se situe sur l’extrémité haute (et non basse) de la brique. Vous me suivez ? 😉 (je viendrai illustrer le concept en photos)

Essayez, vous allez voir…fini les « bloups, bloups » !