Faire bon ménage avec ses voisins

Il est 7:15. C’est dimanche. Impossible de faire une grâce matinée. La gamine du dessus – que vous ne voyez plus comme un petit ange, mais comme un monstre à exterminer – vous a, une nouvelle fois, extirpé(e) de votre sommeil. Pour les autres jours de la semaine, cela vous arrange : elle fait office de fonction « snooze » ou radioréveil (d’ailleurs, grâce à elle, vous n’êtes plus en retard au boulot). Elle court, elle saute et jette ses jouets par terre. Elle fait même vibrer les murs. Oh les joies et charmes de vivre dans l’ancien, parquet au sol et isolation phonique inexistante !

L’enfer que vous vivez, il se peut que vos voisins du dessous le subissent également (à moins que vous ne résidiez en rez-de-chaussée). Si nombre de personnes n’ont plus aucun savoir-vivre, montrez, qu’à la différence, vous n’avez pas été éduqué(e) chez les sauvages : soyez attentif(ve) aux nuisances sonores que vous pouvez provoquer (sans le vouloir). Peut-être que le ciel (ou le karma) vous le rendra bien, avec par exemple le déménagement soudain de vos voisins du dessus :p

Bref.

Pour éviter d’être associé(e) à des incivils et malotrus, faites la démarche d’aller vérifier ce qu’il en est à l’étage du dessous. Et si l’on vous reproche d’être bruyant(e), voici quelques conseils (liste non exhaustive) pour améliorer votre quotidien et celui des autres :

  1. mesdemoiselles : évitez de marcher avec vos talons à la maison, même si le plat vous fait horreur. Revêtez plutôt des tongs, des savates, des ballerines, ou des chaussons.
  2. optez pour un tapis, dans les zones de passage et de circulation fréquente, surtout si votre sol est en parquet. Vous êtes sujet(te) aux allergies ? Lisez plutôt cet article.
  3. collez des patins sous les pieds de chaises et au-dessous d’autres meubles que vous avez l’habitude de faire glisser ou tirer.
  4. avertissez vos voisins, à l’avance, de vos projets de soirée « jusqu’au bout de la nuit ».
  5. l’aspirateur – tout comme les vocalises : mieux vaut s’y exercer en journée, en tout cas, à des heures raisonnables, pour éviter de faire du tapage nocturne (entre 22h00 et 7h00).
  6. durant les périodes de rut, gardez votre animal à la maison : ses miaulements et chants d’accouplement, à longueur de journée – et de nuit – ne sont pas pour le plaisir de tout le monde !
Publicités

Une réflexion sur “Faire bon ménage avec ses voisins

  1. J’ai tout essayé – vraiment tout essayé – avec les voisins du dessus. Avant c’était la fille de deux ans…maintenant elle a 4 ans et un frère de deux ans! Elle lui a appris à courrir et à sauter dès le petit matin….seul espoir : « une gentille maman » assez compréhensive qui fait de son mieux!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s