Comment nettoyer un sac Longchamp pliable en toile (Made in France) ?

J’avais écrit ce billet il y a…4 ans (le 17 septembre 2013, très exactement 🙈), mais ayant trouvé une nouvelle astuce sur le sujet, une mise à jour de cet article s’imposait !

Nettoyer son sac Longchamp pliable en toile (fabriqué en France) est un jeu d’enfants. Les deux solutions proposées ont bien sûr été testées par mes soins et sur plusieurs sacs pliables de différentes couleurs (mauve, bleu azur, rouge, gris et beige). Oui, je vous le confirme : je ne suis pas seulement accroc aux chaussures, mais aux sacs aussi 😁

sac pliable longchamp

Pour un lavage complet en machine * :

1. Placez votre sac dans un filet de lavage, sachant que le sac Longchamp se lave à l’envers.

2. Mettez TRÈS TRÈS peu de lessive pour linge délicat (type Mirlaine) directement dans le tambour ou bien dans le bac prévu à cet effet.

3. Enclenchez le programme « laine / froid » ou bien « 30° C ». Si vous avez l’option « Rinçage plus », c’est encore mieux. Attention : surtout pas d’essorage !

4. Une fois le programme terminé, placez votre sac sur un étendoir et laissez-le sécher (toujours à l’envers).

5. Une fois sec, vous pouvez passer de la crème nourrissante sur les anses et la fermeture en cuir.

Pour un nettoyage à la main :

Je vous disais plus haut avoir trouvé une nouvelle façon de retirer des taches sur l’un de mes sacs pliables. Vous les voyez, là, ces vilaines salissures (vers le bord, à droite) ? Eh bien, elles sont toutes parties ! Je vous avoue ne pas savoir de quel type de tache il s’agissait – vraiment aucune idée – si ce n’est qu’elles étaient inodores.

La méthode ? J’ai imbibé un torchon avec un peu de savon détachant au fiel liquide (de la marque SONETT), frotté les taches et ai immédiatement rincé à l’eau, toujours à l’aide du torchon. En 5 minutes (hors temps de séchage), j’ai retrouvé mon sac comme neuf 😁

Quand je pense que c’est de la bile de boeuf que j’ai utilisée…Pas fou ça !? 🙃 Merci le boeuf !

IMG_1253
AVANT
IMG_1256
APRÈS

Bon, je n’étais pas très rassurée au début. C’est pourquoi j’ai testé le savon de fiel sur le dessous du sac pour m’assurer, avant tout, qu’il ne provoquerait pas de décoloration ou autre mauvaise surprise du genre. Je vous recommande bien sûr d’en faire autant et de tester le produit sur une partie cachée de votre sac avant de l’étaler sur la tache 🙂

* p.s.: vous vous demandez peut-être pourquoi je précise « Made in France » ? Eh bien, j’ai simplement constaté que le lavage en machine pour les sacs Longchamp plus récents – désormais de fabrication chinoise, hélas – ne donne pas les mêmes résultats. Peut-être est-ce un défaut au niveau de mon sac, mais au sortir de la machine à laver, le tissu extérieur présentait quelques plis/vagues, comme si le tissu extérieur était collé au tissu intérieur. Soyez donc vigilantes, mesdames.

Petit lexique de produits nettoyants maison

Je ne sais pas vous mais, dans certains cas, je ne sais pas toujours quel produit utiliser pour nettoyer telle ou telle chose, notamment lorsqu’il s’agit de se servir de produits nettoyants naturels. Il m’est alors venue l’idée d’établir un petit lexique, histoire de ne plus faire l’impasse sur leurs différentes caractéristiques et propriétés. Bon, on ne deviendra peut-être pas tout de suite des chimistes du « made in maison » mais, qui sait, sans doute l’évidence nous illuminera-t-elle au moment opportun ? « M’enfin Marie-Astrid ! C’est clair qu’il faut utiliser du bicarbonate et du gros sel pour faire partir une tache jaune ! »

Petit déblayage de produits d’entretien naturels et écologiques (que je mettrai à jour au fur et à mesure de prochaines découvertes) : Lire la suite

Comment laver la vaisselle à la main

Vous vous dites « Trop fastoche ! Pas besoin que l’on m’explique ! Et en plus j’ai un lave-vaisselle » ? Pourtant, il y a bien quelques règles de base pour bien faire la vaisselle à la main. Et puis, si un jour votre machine tombait en panne, il faudrait bien vous y mettre. Alors, revêtez vos gants d’apparat et suivez les étapes en images : http://fr.wikihow.com/faire-la-vaisselle

Le site HealthyCleaning propose aussi différentes techniques et solutions. Comme quoi, la vaisselle à la main, c’est tout un art !

En tout cas, quelle que soit votre méthode, n’oubliez pas de rincer votre évier avec de l’eau bouillante, une fois la vaisselle terminée. En effet, l’eau bouillante a des propriétés désinfectantes. C’est le conseil d’un ami qui a étudié dans une prestigieuse école hôtelière.

Pour les passionnés de vaisselle et les consciencieux, le site Agir Pour La Planète révèle quelques astuces green pour, par exemple, choisir des produits vaisselle écologiques.

brosse Diana - VigarEnfin, si Blanche Neige nous chantait « sifflez en travaillant » pour essayer de nous convaincre que faire le ménage ou la vaisselle serait ainsi plus distrayant, eh bien, je vous conseillerais plutôt de vous procurer quelques « jouets » et accessoires fantaisies – comme ceux de la marque Vigar – qui vous donneront presque envie de vous mettre à la tâche. Personnellement, j’utilise « Diana » (brosse à vaisselle – photo ci-jointe) : je vous assure, avec elle, la vaisselle, ce n’est plus pareil 😉

p.s. : Vigar a également dessiné des brosses avec personnage masculin, pour ces hommes formidables qui font la vaisselle 😉

Des produits naturels pour le ménage et la lessive

Vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir, … : des produits dont nous entendons souvent parler mais dont nous ne connaissons peut-être pas les vertus et applications. De saines alternatives aux produits chimiques, industriels et décapants.

L’article de passeportsanté.net – « 5 produits naturels pour une maison saine » – nous en fait une présentation aussi succincte qu’intéressante, tout en nous livrant quelques astuces et recettes de produits d’entretien faits maison.

Alors, qu’en dites-vous ? Efficaces ou pas ? 🙂

Mes éponges Spongibus

Aujourd’hui, c’est une avancée en termes de « design ménager » que je voudrais célébrer : les éponges végétales compressées Spongibus ! Lavables en machine à 60°C, elles gonflent lorsque vous les mettez sous l’eau. Et grâce à leurs pictogrammes, plus d’excuses pour se tromper…et utiliser l’éponge des toilettes pour faire la vaisselle. Beurk !

Epongeslogofondgris450
Eponges végétales compressées Spongibus

Dans un précédent post sur les éponges, je vous conseillais d’utiliser une couleur différente d’éponge selon la zone à nettoyer. Avec les éponges Spongibus, vous risquerez encore moins de confusion :  » Mince, la bleue c’était pour le lavabo ou le sol ? « 

Allez, demain – vendredi 13 décembre – on joue au loto et on passe sa commande d’éponges sur la boutique en ligne Spongibus.com !

MAJ au 23/03/2019 : hélas, ces jolies p’tites éponges semblent introuvables…même le site de la marque n’existe plus. Il ne me reste plus qu’à en dénicher de nouvelles 😉

Comment nettoyer un sac blanc en coton

Dans la série nettoyage de sac, nous allons voir comment se débarasser de vilaines taches noires sur un sac de coton blanc. Car, si vous avez eu la mauvaise idée, comme moi, de vous acheter un sac de plage blanc (style sac marin), celui-ci risque en effet de ne pas rentrer tout à fait immaculé des vacances estivales.

Pour retirer les taches et lui redonner son éclat, il vous suffit de nettoyer votre sac à l’aide d’un savon détachant pour textiles (du type savon du Brugeron), et d’une brosse à poils assez rigides (selon l’épaisseur du tissu à nettoyer, la brosse à ongles risque d’être trop douce).

Vous verrez, les résultats seront flagrants ! La preuve en photos :

LES INSTRUMENTS

Savon détachant et brosse

AVANT

taches noires sur sac blancIMG_2683Taches noires sur sac blanc 3

APRES

sac blancIMG_2686IMG_2689

Pas mal, non ?

Moi, trop contente. Mon sac est tout propre et prêt pour une virée l’année prochaine 🙂

Laver son sac à main, c’est bon pour la santé !

Parfaitement ! Vous avez bien lu ! Nettoyer son sac à main fait partie des tâches du quotidien à prévoir dans son agenda ; car après l’ordinateur, la souris et le téléphone portable, c’est votre sac à main qui ferait concurrence aux cuvettes de toilettes en termes de germes transportés ( « Women’s handballs are contaminated with more bacteria than the average toilet » ). Si l’on en croit une étude du Initial Washroom Hygiene, aussi bien l’intérieur que l’extérieur de votre sac seraient couverts de bactéries.

Nous n’avons effectivement pas tout le temps les mains propres lorsque nous farfouillons dans notre sac pour prendre les clés, le téléphone, le portefeuille, le rouge à lèvres, l’agenda, etc.  Ne parlons pas non plus des endroits où nous le posons lorsque nous sortons…

Pour toutes ces raisons, et pour éviter de nous infester, il est recommandé de nettoyer fréquemment son sac (intérieur et extérieur), de même que les objets que nous transportons :

– pour les objets : lingettes antibactériennes ou bien coton imprégné d’alcool

– selon la matière du sac : démaquillant ou lait nettoyant (sac en cuir) ; éponge imbibée d’eau tiède et de lessive ou de savon  (sac en plastique ou simili cuir). Surtout, n’oubliez pas la doublure (s’il y en a une) et les anses !

Enfin, quelques astuces pour éviter de polluer – autant que possible – votre sac et votre environnement :

– évitez d’y transporter de la nourriture (surtout si l’emballage est déjà ouvert) et en tous cas de consommer les aliments qui auront pu s’y déverser (pastilles, chewing gums, bonbons, etc)

– utilisez un porte-sac (ou accroche sac) pour ne pas devoir poser votre sac parterre, que ce soit au restaurant, au café, ou pire, dans les toilettes publiques…

– en rentrant à la maison, ne posez pas votre sac sur le lit, sur la table ou sur un plan de travail

Plus de bactéries sur votre clavier que sur la cuvette des toilettes !

C’est vrai que l’on ne pense jamais – ou pas assez en tous cas – à nettoyer nos si chers et précieux instruments nous permettant de rester connectés au monde.

Soyez francs : quand avez-vous, pour la dernière fois, nettoyé vos clavier et souris d’ordinateur ? Le clavier et écran tactile de votre portable ou smartphone ? Le combiné de votre téléphone fixe ?

Et pourtant. Différentes études ont montré qu’ils peuvent être de vrais nids à bactéries et germes, dangereux pour la santé :  » selon le microbiologiste Charles Gerba de l’INRS (l’Institut national de recherche et de sécurité), un bureau informatique compte en moyenne 400 fois plus de bactéries que la cuvette des toilettes «  !! (Doctissimo.fr)

A tel point qu’une société d’assistance informatique – TechBow Metz – se réserve désormais le droit de facturer un supplément de 5€ lorsque l’hygiène des équipements qui leur sont confiés pour une intervention, ne correspond pas à un cadre normal d’utilisation. Lire la suite

Comment nettoyer son frigo

En mode  » régime d’été « , vous ne vous nourrissez que de gaspacho et de yaourt ? Votre frigo fait triste mine, mais vous, vous avez le sourire car vous vous sentez légère, légère ! Votre frigidaire est donc vide ? C’est l’occasion idéale pour le nettoyer, et pour vous entraîner à cette tâche qui doit être répétée une fois par semaine ou bien tous les 15 jours, si vous avez bien rangé et emballé vos aliments.

Pourquoi ?

Pour éviter la prolifération de bactéries (salmonelle et listeria).

Comment ?

– d’abord, on sort les aliments…enfin, s’il y en a 😉 Cela permet d’ailleurs de vérifier la date de péremption des produits et de s’assurer qu’ils sont encore consommables. Petite astuce : si vous ne vous fiez pas à vos sens du goût et de l’odorat, vous pouvez toujours noter au feutre, sur l’emballage du produit, la date à laquelle vous l’avez ouvert.

– on retire les étagères et les bacs compartiments que l’on lavera séparément.

– on nettoie bien les parois intérieures à l’aide d’une éponge, imprégnée d’un mélange d’eau chaude et de vinaigre blanc. Puis, on sèche avec un chiffon propre. Vous pouvez également utiliser une vieille brosse à dents pour récurer les joints ou parties moins facilement accessibles. A savoir : il vaut mieux s’abstenir d’utiliser javel ou produits ménagers, car ils peuvent être toxiques pour les aliments.

– attendez. Ce n’est pas tout. Maintenant que vous vous êtes occupée de l’intérieur, il faut aussi nettoyer l’extérieur 😉 Un simple mélange d’eau et de savon doux devrait faire l’affaire (selon le revêtement). Séchez également avec un chiffon doux et propre.

Si vous remarquez qu’il y a une couche épaisse de givre (3 à 4 mm) à l’intérieur, au fond du frigo, pensez alors à le dégivrer, de même que le congélateur. Non, vous n’avez pas besoin de vous vêtir avec une tenue de ski. Encore moins de prendre une pelle ou un rasoir. Il suffit juste de débrancher le frigo et de le laisser ouvert. Veillez à avoir placé une serpillère, car de l’eau va couler 😉 Cette opération permettra une économie sur votre consommation électrique et une plus longue longévité de votre appareil.

Ah oui. Vous y aurez certainement pensé, mais on ne sait jamais : le nettoyage et le dégivrage se font AVANT… d’aller faire les courses…!